Suivez nos Vidéos sur Youtube TunisAïkido Channel

Loading...

L'Aikido appliqué au management

L'aïkido est, certes, un art martial qui vise avant tout à se défendre contre des agressions touchant notre intégrité physiques. Il s'inscrit dans le ligne des BUJUTSU (Techniques guerrières ou voie de la guerre) développés depuis la nuit des temps par les guerriers japonais.

Mais cette martialité incontestée qui inspire violence, bestialité et cruauté a été enveloppée - notamment depuis 1868 sous l'influence de l'empereur Meiji qui a supprimé la caste guerrière des samouraïs- a été enveloppée par un fonds culturel et spirituel qui a redonné à ces techniques une certaine humanité et noblesse d'où parle-t-on d'ARTS martiaux et de BUDO (art de la paix ou voie martiale) plutôt que de Bujutsu.

Les techniques guerrières sont devenues donc un support pour transmettre un savoir-faire, une certaine éthique et une philosophie de vie. L'aïkido constitue à ce titre l'art martial le plus représentatif de cette évolution en raison de l'absence de compétition dans son système.

C'est dans cette perspective également que plusieurs occidentaux passionnés à la fois des arts martiaux traditionnels japonais et du management moderne ont essayé de faire le mariage entre ses deux genres de connaissances : Ils affirment qu'on peut apprendre à diriger, à gérer les conflits, à gérer son stress, à communiquer simplement par la rééducation du corps à travers une pratique martiale.

Voici un bref aperçu :

video

2 commentaires:

  1. L'aikido est assurément l'art martial le plus approprié pour développer nos compétences dans la gestion positive des conflits. L'aikicom est une approche qui applique l'aikido au domaine de la communication (www.aikicom.eu)

    RépondreSupprimer
  2. L'aïkido n'est pas un art de DEFENSE, mais d'harmonie, ce qui est autrement exigeant. Lors d'une saisie ou d'un coup porté par UKE, TORI ne le pare pas, pas plus qu'il s'y oppose. Il s'y harmonise en insérant son mouvement DANS le mouvement de UKE, pas CONTRE.
    Pierre Fayard, www.comprendreetappliquersuntzu.com

    RépondreSupprimer