Suivez nos Vidéos sur Youtube TunisAïkido Channel

Loading...

AI…KI…DO à Annaba

On nous a souvent parlé de L'Aïkido et surtout des différents idéogrammes qui composent le mot AI.KI.DO. Ils nous ont expliqué les différentes manières de les interpréter. Je parle ici de nos professeurs et maîtres de ce magnifique art. Chacun à sa façon et chacun comment il a lui-même reçu le message de ses Maîtres. Il a fallu,cependant,assister à un stage d'Aïkido à Annaba ces derniers jours,organisé par notre ami Mougdad Djamel,que nous remercions de tout cœur de sa gentillesse et de l'accueil chaleureux qu'il nous a réservé,pour enfin percevoir par la pratique l'explication de ces idéogrammes AI.KI.DO. Nous étions effectivement plus de 200 participants qui sont venus des différentes contrées de l'Algérie. Nous avions également pu remarquer ce qu'est l'Aïkido dans son aspect de conciliation et de réconciliation. La question d'ailleurs a été souvent posée, à savoir ce qu'est l'Aïkido ? Et les réponses sont variées d'une personne à une autre et d'un maître à un autre.

A Annaba nous avions vu, non seulement l'Aïkido mais vécu des moments agréables avec nos chers maîtres:Mrs Guerbouze, Nacer et Silem Hamid. Je ne parlerai pas ici de l'explication des techniques que nous avions appréciées, aimées et retenues mais surtout de la compréhension des idéogrammes dont j'ai parlé plus haut. Je me presse donc de donner par ce que j'ai vu, entendu et vécu, pendant ces jours mémorables, ce qu'est AI.KI.DO, avant justement de laisser les choses belles à plus tard et ainsi perdre de leur charme l'attrait magique que nous avions eu à Annaba. Ces idéogrammes que nous avions toujours traduit par Harmonie, énergie et voie m'ont paru à Annaba comme un leitmotiv, revenant à chaque fois nous rappeler l'importance de l'Aïkido, mais à Annaba je les ai vu d'une autre manière.
J'ai toujours compris par harmonie, de la musique et une composition musicale qu'il est toujours agréable d'entendre. Au cours donc de ce stage et pendant les 3 jours il y avait de la musique qu'on voyait se jouer devant nous. Les différentes tranches, d'âges qui étaient présentes, de 4 ans à 72 ans. Les différents grades en Aïkido,du débutant d'un jour à ceux de 40 ans d'expérience. De différentes régions de l'Algérie, de l'Est à l'Ouest et du sud au nord. Et le bouquet de fleurs qui a donné plus de charme à cette rencontre c'est la délégation Tunisienne qui a tenu à donner une note supplémentaire musicale à ce grand orchestre symphonique; dirigé par nos grands maîtres. Tout ce monde évoluait par des mouvements justes et précis, sans fausse note, tout ce monde écoutait, suivait et appliquait les directives des maîtres tels des chefs d'orchestre dirigeant des musiciens. Quelque chose sortait de cet ensemble, quelque chose nous couvrait et nous donnait de la joie, la gaîté de voir, ,de travailler,il m'a semblé que c'était de la musique visuelle et j'ai dit: c'est certainement L'AI.

Pour arriver à ce magnifique résultat,il a fallu beaucoup d'énergie,je ne parle pas ici de l'énergie du mouvement de l'Aïkido et de l'énergie dégagée pour la concrétisation de la technique en Aïkido,ni cette respiration ventrale,ou abdominale qu'il faudrait en même temps que la technique et le mouvement , composer,pour que le schéma des deux partenaires,dans une adversité de paix,soit efficace et surtout beau Je dirais plutôt et je parlerais,ici, essentiellement de ce dévouement,le travail nuit et jour de Monsieur Djamel et de son équipe de Annaba qui nous ont,par l'hébergement,le sourire et la fatigue,offert ces moments de joie. N'est-ce pas là, la véritable énergie, qui nous a permis d'être ensemble pendant 3 jours dans un climat de sérénité et de paix ? En plus de l'énergie dépensée sur le tatamis,et l'explication théorique de cette énergie de l'Aïkido,que j'avais essayé de schématiser plus haut,je me suis dit que c'est certainement tout cela qu'on appelle le KI.

Nos maîtres nous ont toujours enseigné la solidarité, le dévouement, la tolérance et l'amitié dans l'Aïkido. Ce sont la des vertus louables qu'il faudrait appliquer dans la vie aussi et à mon sens, pour ceux qui pratiquent cet art magnifique,il est impératif que cela soit sur le tatamis et dans le quotidien.
A Annaba nous avions vu plus, car j'ai assisté avec nos chers maîtres, Guerbouze, nacer et Hamid à une action,non pas théorique mais une démarche digne dont je me suis fixé un point d'honneur de la relater car elle mérite d'être racontée ici pour que nous en prenions de la graine. A Annaba vit un homme, le précurseur de l'Aïkido à Annaba, un homme d'un certain âge et d'une sympathie connue de tout le monde. J'ai eu l'honneur de le rencontrer deux fois, une à Biskra et cette fois-ci à Annaba.
Nos Maîtres donc et de passage dans cette belle ville et voyant que ce monsieur n'était pas parmi tout ce beau monde, venu des quatre coins de l'Algérie et du pays frère la Tunisie, ont tenu à aller rendre visite de courtoisie à ce monsieur qui n'est autre que El hadj Makhloufi. Nous fumes reçu agréablement et autour d'un thé à la menthe, il a promis à nos chers maîtres d'être présent le lendemain. Effectivement, il fut accueilli à son arrivée par plus de 200 Aïkidokas, de différents âges et venus de différentes contrées,par une ovation qui a duré quelques minutes. Je me suis dit alors que c'est certainement cette voie dont parlait Ushiba, ce fameux DO.

La clôture du stage a été magnifiquement couronnée par une démonstration d'Aïkido par Maître Abdelaziz Boukhezna, sous des applaudissements nourris de l'assistance.


Cet article a été écrit par Dorbadj Mohamed
à l'occasion du stage d'aikido qui s'est déroulé
les 24-25-26 décembre 2008 à Annaba.

Citation

"Combattre ! Vaincre ! Dominer ! A quoi cela sert-il ? Gagner aujourd'hui signifie perdre demain ! Quelles valeurs peuvent donc avoir les Arts Martiaux ? La puissance physique qui fait de vous un champion du moment n'est qu'éphémère et bientôt un autre vous surpassera ! Toutes les victoires sont relatives ! Aux yeux de la Nature, être victorieux ou vaincu dans le monde des humains demeure sans valeur, à l'image du flux et de reflux de l'océan. Quelle signification peut avoir la domination des autres si nous ne sommes pas capables de nous dominer nous-mêmes ? Mais qu'y a-t-il au-delà ? "

Morihei Ueshiba